Vaye’hi : la fraternité entre les frères

Notre paracha nous relate les dernières péripéties de Yaakov Avinou. Notre patriarche, qui est à la fin de ses jours, nous transmet un message. Il décide d’intervertir l’ordre de ses mains qu’il va poser sur la tête de ses petits-enfants. Quelle est donc la signification d’un tel geste au crépuscule de sa vie ?

Vayigach : un silence riche de sens

Depuis le Kikar Rabin, en plein coeur de Tel Aviv, le rav Yonathan Seror nous parle de la paracha de Vayigach.
A travers son silence, Yossef tente de réaliser deux objectifs : conduire ses frères à faire techouva et annuler le sort des descendants d’Avraham destinés à devenir esclaves en pays étranger.
Un silence qui fait écho à celui d’Hachem quant au sort de l’Homme.
Finalement, une question se pose : à notre niveau, que doit-on déduire du silence d’Hachem dans notre quotidien ?